mardi 31 décembre 2013

Bonne et heureuse


Bon réveillon, bon passage dans la nouvelle année...
Que celle ci vous soit propice et que vos souhaits soient comblés!


Comment formule-t-on ses voeux oraux chez vous? Ici, c'est :

Allez, Bonne et Heureuse!

mardi 24 décembre 2013

Noël!

Joyeux Noël et Bonnes Fêtes 



à vous qui m'avez suivie tout au long de l'année,
à vous qui passez ici par hasard,
avec un grand merci et mon amitié.

mercredi 18 décembre 2013

Une rencontre heureuse

Un après-midi printanier, de la douceur, du soleil, le cri de la mésange... J'ai arrêté la voiture au hameau de Maison rouge... Le paysage était nimbé de brume.


Je m'avançai sur le chemin de campagne, toute occupée à détailler les ombres devant moi, profitant de la tiédeur ambiante. Tout à coup, j'ai eu l'impression d'être observée. Vous savez? Ce petit fourmillement désagréable dans la nuque que l'on ne réalise que lorsqu'il cesse parce qu'on a repéré l'intrus. Je me retournais, et...
le chat, confortablement installé, entre sommeil et veille, qui ferma les yeux dès qu'il sut que je l'avais vu, feignant l'indifférence que sa race sait si bien mimer.


Désireuse de faire plus ample connaissance, je lui murmurais des mots doux. Il résista longtemps, puis après un bâillement, il s'assit, réajustant l'alignement de ses petits chaussons.


Il n'était pourtant pas spécialement ravi d'être tiré de sa sieste, mais il m'était facile d'être patiente par ce bel ensoleillement. Puis finalement, il craqua, trop félin pour ne pas être curieux!
Un étirement...


et l'adorable pantoufle assurant le saut.


Et l'opération de charme pouvait débuter...


Demande de câlins, petits ronronnements discrets... J'admirais toujours la ligne impeccable des chaussons!
Mais de l'arbre ou du banc, il surveillait pourtant son domaine, repérant le cavalier,  la buse ou le chien qui osaient en franchir la frontière.


Nous étions tous les deux en bonne compagnie, il m'avait accordé sa confiance, je n'avais plus besoin ni de le toucher, ni de lui parler, nous étions côte à côte, et je pense qu'il était aussi content que moi de cette belle rencontre.
Les roseaux au loin reflétaient encore la lumière, dans l'ombre de la forêt.


Un promeneur et son chien se profilèrent,  le chat prudemment rejoignit son perchoir et reprit son air sévère me laissant admirer son profil de divinité, comme une Bastet moderne un peu plus enrobée...


Quand je lui dis salut, il avait repris son air distant et profondément ennuyé...beau comme une star!


C'est l'anecdote du jour que je dédie à Dame Kali, à Charlie, à leurs deux Humains, et à tous les membres du Club félin qui viennent de franchir le nombre de 500, ainsi qu'à tous leurs Verticaux, amoureux de la gente féline!

jeudi 12 décembre 2013

Et de douze!

Voilà, le calendrier n'a plus que la feuille de décembre...
Pas de sapins enneigés, pas de sapins à boules, ceux qui font habituellement la dernière de l'année. Juste la lumière de Noël revisitée par les magiciens des éclairages au led...
Maison paysanne décorée pour Noël, par Siegfried Eigstler
On aime ou on n'aime pas... Le seul avantage que j'y trouve, c'est que l'architecture est soulignée.
En été, cette maison pourrait avoir la  forme de celle-là, bien que la façade soit en bois.

Source Wikipédia, Maison bernoise
Ce genre de grandes habitations se rencontrent surtout dans le Canton de Berne, et l'arc de cercle qui soutient le toit est caractéristique. Les géraniums aussi...

Nous avons ainsi fait le tour de la Suisse, avec ses incontournables destinés aux touristes... étrangers ou suisses! La pharmacienne cette année m'a proposé un calendrier tout en longueur, faisant plus agenda et n'ayant aucune image: la tradition se perd!

dimanche 1 décembre 2013

Un bouquet pour un dimanche 35

Finis les gros bouquets des plantes de jardin, finie la profusion! Petit passage chez le fleuriste pour un bouquet d'anniversaire d'une amie, avec en tête, pour mon seul plaisir, un bel oeillet cireux, posé seul dans un vase, un oeillet nénuphar...
"J'en ai des violets à la chambre froide". Mon coeur a fait un saut: "oh oui!". Hélas, le bel oeillet n'était qu'une pauvre petite tête malingre sur une longue tige de 70 cm! Déception... "Nous n'avons plus de gros oeillets, le Hollandais (sic) ne nous en livre plus". Mais où va donc le royaume ?
Alors un autre oeillet rouge et un autre oeillet rose... La petite fleuriste en avait les yeux tout écarquillés et m'a prise pour une vieille folle... euh... M. Gine n'en pensait pas moins!
Trois grands coups de ciseaux sur ces tiges démesurées, et quelques feuilles de Ficus benjamina plus tard, j'avais presque le bouquet dont j'avais rêvé....


L'oeillet rouge est le plus grand et il est... sans parfum lui aussi. Tout se perd.


De la couleur donc, et toujours ces froissements de jupon que j'adore chez cette fleur tant décriée parce que tellement mal utilisée.


Le vase a une histoire, lui aussi! Il m'accompagne depuis tant d'années... Il a été mon premier "vrai" vase. A peine sortis de l'adolescence, nous étions entrés dans un magasin de meubles fort réputé pour "voir" les prix d'une installation dans un studio. Traités comme des pékins, sentant le mépris des vendeurs devant le peu de moyens dont nous disposions, nous avons été laissés à l'abandon dans des entrepôts de meubles désertés. La colère étant parfois bonne conseillère, j'avisai ce vase bleu aux reflets rouges, très lourd, mais pas trop pour ma besace, et m'en emparai. Un larcin que je n'ai jamais regretté - et qui ne m'a jamais encombré la conscience! Presque 50 ans après, il est chez moi, intact, toujours aimé, régulièrement fleuri!
Vous le voyez ICI  dans le soleil, sous un autre jour...
Vivement que la mode des oeillets reviennent!

Bon dimanche à tous

Tous les arbres...

... ne sont pas verts et conifères pour la Noël! Ce bouleau en habit de fête a su tromper sa solitude dans le matin givré. ...